Avr 01 2014

641 signatures

Une délégation des personnels a remis le 18 Mars la pétition des organisations syndicales CGT FO CFDT du centre hospitalier de Montauban signée par 641 agents. Cela démontre que les personnels sont toujours mobilisés pour que cessent les attaques contre leurs droits.

 

Nous ne sommes en rien responsables des difficultés financières de notre établissement. Les dépenses de personnel non médical sont celles qui progressent le moins alors que l’activité est toujours en augmentation.

 

Par notre forte mobilisation nous avons obtenu une enveloppe supplémentaire pour notre hôpital à hauteur de 3,7 millions d’euros. Nous avons mis l’accent sur la nécessité d’une meilleure répartition de l’enveloppe régionale en faveur de notre établissement pour la psychiatrie et les urgences. Nous avons eu des informations qui nous permettent d’envisager de recevoir des dotations supplémentaires allant dans ce sens (cela reste à confirmer).

 

Alors que la direction n’avait qu’une solution pour réduire le déficit : supprimer des emplois en portant atteinte aux droits de RTT, les personnels par leur mobilisation et aussi le corps médical ont amené les pouvoirs publics à prendre en considération le manque de moyens accordés à notre hôpital.

 

Le combat que nous avons mené en nous adressant à l’ARS et aux élus, en impliquant la population a porté ses fruits. Les personnels sont en droit d’exiger qu’une part de ces crédits soit consacrée à améliorer leurs conditions de vie et travail.

 

Lors du prochain CTE nous interrogerons la direction sur les suites qu’elle compte donner aux revendications exprimées par la pétition des personnels.

 

Nous devons poursuivre l’action dans l’unité des personnels et des organisations syndicales. La période électorale ne nous a pas permis de rencontrer les élus directement. Cependant les syndicats ont rencontré l’attaché parlementaire de la députée pour lui faire part de l’obstination de la direction à ne pas négocier ne serait-ce que 50 000 € sur les 3,7 millions pour stagiairiser les CDD dans des délais raisonnables. D’autres besoins sont à satisfaire, notamment le droit à une période de congé annuel permettant de réelles vacances en famille.

 

Un représentant de l’ARS sera désormais présent lors des conseils de surveillance. Nous ne manquerons pas de l’interroger sur les conséquences des restrictions budgétaires imposées à notre établissement, tant sur le plan de la qualité de l’offre de soins que sur le respect des droits des personnels.

 

La mobilisation de chacun est indispensable. De prochaines actions seront proposées en lien avec l’ensemble des organisations syndicales.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/641-signatures/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares