Arrêtons-les !!

Lors de la réunion avec l’agence régionale de santé et la direction un tour d’horizon a été fait pour tenter d’expliquer le déficit de l’hôpital qui se monterait en prévision à 7,2 millions d’euros fin 2013.

 

La principale raison de ce déficit est le décalage entre la progression de l’activité et celle des recettes de l’assurance maladie.

 

Activité+ 4,8 %, recettes d’assurance maladie + 1,13 % ceci se répétant chaque année nous arrivons maintenant à un point de rupture.

 

Cette année encore il faudra, compte tenu de la baisse des tarifs (-0,8 %) faire encore plus d’activité pour être encore moins rémunéré.

 

Il y a ensuite des raisons propres à l’établissement ou à son environnement :

 

Réanimation surdimensionnée, baisse d’activité importante en gynéco obstétrique en 2012, flambée du recours à l’intérim médical, augmentation de la population du département avec une part importante de personnes en situation de précarité, un secteur privé qui concurrence le public sur toutes ses activités. Le rôle de l’hôpital public est d’accueillir tous les patients y compris les plus lourds tandis que les activités les plus rémunératrices sont réalisées par les cliniques.

 

Sur toutes ces raisons, la direction comme l’agence régionale de santé veulent bien discuter, débattre, disserter, imaginer des réponses futures…

 

Par contre ils n’ont qu’un objectif réel et concret :

Baisser les dépenses de personnel.

 

Si on ne résout pas ces vrais problèmes, les mêmes difficultés se poseront à nouveau année après année. Faudra-t-il à nouveau, chaque fois, s’en prendre aux personnels ? Continueront-ils à réduire les effectifs, à restreindre les droits, alourdir la charge de travail etc ?

 

Dans cette logique de régression sociale il n’y a pas de fin.

Seule la mobilisation pourra les arrêter

P1060795 

 

Rassemblement le 29 Août à partir de 14h

Au self à l’ occasion du chsct

Assemblée générale le 30 Août à partir de 14h

Au self

 

Les organisations syndicales vous invitent à discuter des bases de négociation et des modalités d’action, avant la tenue du chsct, au regard d’éventuelles réponses apportées d’ici-là par la direction.

Print Friendly, PDF & Email

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/arretons-les/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares