Jan 16 2014

assemblée générale le 21.01.2014

Voici le tract que nous avons distribué lors de la cérémonie des vœux de Mr le directeur et Mme le maire

 

CGT              FO              CFDT

 

Le ministère vient d’accorder à notre établissement une dotation de 3,7 millions d’euros, dont 3 millions d’aide exceptionnelle.

Cette aide, tout à fait appréciable, est bien la reconnaissance que notre établissement ne peut, par ses seuls moyens, retrouver l’équilibre financier.

 

Les arguments que nous avions fait valoir dans la motion que nous avions soumise au conseil de surveillance ont été en partie entendus.

 

Mais cette aide est loin de remédier à l’ensemble des difficultés de notre établissement.

 

Les véritables raisons du déficit ne sont toujours pas résolues :

·        La baisse des tarifs T2A

·        La sous dotation de la psychiatrie et des urgences

·        L’accaparement par le secteur privé des activités les plus rémunératrices

·        L’intérim médical

·        La non reconnaissance de la spécificité neurologique pour les soins de suite et réadaptation.

 

Qui pourrait dire que les actions menées cet été par des personnels combatifs et mobilisés de façon exceptionnelle ne sont en rien dans l’octroi de cette aide ?

 

Les rassemblements en plein mois d’août, le CHSCT du 29 Aout, l’action du 12 Septembre, les interventions dans les médias, auprès de la population, nos rencontres avec les élus, les initiatives prises en conseil de surveillance sont autant de moments forts qui ont pesé dans la décision du ministère.

 

La direction voulait que les personnels prennent la voie de la résignation, la démonstration est faite que seule l’action forte et unitaire peut permettre de gagner.

 

Les organisations syndicales ont été reçues par le directeur qui a précisé la nature des crédits accordés. Nous avons fait la proposition d’affecter 50 000 euros aux comptes du personnel permettant la stagiairisation des agents contractuels dans les délais en vigueur avant les mesures d’économies prises par la direction.

 

Cela représente 1,66% de l’aide exceptionnelle que nous avons obtenue par notre mobilisation. La réponse du directeur a été sans appel : « NON ».

 

Le 12 septembre dernier, les agents ont manifesté leur colère et n’ont accordé aucun crédit à la direction quant à sa volonté de négocier. Pour ceux qui s’interrogeaient sur les raisons d’une telle détermination : la réponse est là. !

 

Cette absence de dialogue social est dommageable pour le fonctionnement de l’hopital, pour la qualité du travail, elle est contraire aux valeurs du service public.

 

Nous poursuivons notre mobilisation pour que les acteurs hospitaliers puissent exercer leur mission dans le respect de leur droit à travailler dans de bonnes conditions. C’est aussi dans l’intérêt des usagers de l’hôpital.

 

RAPPEL : assemblée générale le 21.01.2014 à 14h30 dans la salle commune des syndicats.

Utilisez l’heure mensuelle d’information syndicale.

soyons nombreux, nous ne pouvons pas accepter que rien ne soit attribué aux personnels sur l’enveloppe du ministère

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/assemblee-generale-le-21-01-2014/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares