COMPTE RENDU CHSCT DU 08/02/2018

COURT SÉJOUR GÉRIATRIQUE

L’encadrement nous a présenté l’organisation avec des équipes fixes de nuit sur le grade AS.

Nous avons rappelé à la direction qu’en service de soins il n’y avait aucune raison sérieuse de remplacer le grade AS par le grade ASH.

A ce sujet, nous avons manifesté notre inquiétude pour ces agents qui peuvent être amenés à faire des actes hors champs de leur compétence.

Qu’adviendrait-il d’eux en cas d’erreur ?

La DRH nous a assuré que le directeur en prendrait la responsabilité.  Nous espérons que rien de tel ne se produira mais nous saurons rappeler à la direction ses engagements s’il y avait lieu.

Le CHSCT n’a pas donné d’avis sur cette organisation pour sa trop grande flexibilité (trois lignes de CA par exemple sur le planning de jour des AS).

MÉDECINE – INFECTIOLOGIE – RHUMATOLOGIE

Un planning nous a été présenté par l’encadrement avec un effectif inférieur de 0,24 ETP par rapport au requis sur le grade IDE, déficit devant être comblé par les IDE de l’Hôpital de Jour

Cette organisation est évolutive car elle dépend du fonctionnement de l’Hôpital de Jour qui lui-même est amené à évoluer dans le temps : horaires en 7 H 40 ou 10 H et adaptation à l’effectif médical.

Il y a trop de zones d’incertitude dans cette organisation pour permettre au CHSCT d’émettre un avis.

SSR – GÉRIATRIE

L’encadrement nous a présenté des plannings qui nécessitent une moindre alternance jour/nuit IDE (0,20 ETP) et aucune sur le grade AS.

Pour diminuer les risques d’épuisement physique et psychique, c’est un élément d’importance.

De plus, la mobilité des équipes sur les deux unités nous parait être un facteur pouvant maintenir l’investissement professionnel en diminuant le risque d’épuisement physique.

Nous avons demandé que les modifications apportées par les agents pour une plus grand fluidité dans l’enchainement des équipes soient corrigées sur le planning des AS.

Le CHSCT n’a pas été en mesure de se prononcer sur cette organisation étant donnée sa trop grande flexibilité qui risque d’entrainer une importante intrusion du professionnel dans la sphère privée.

Sur l’ensemble de ces services nous avons insisté sur le manque de lisibilité pour les agents avec de nombreuses lignes de CA/RR ne correspondant pas à la réalité des plannings et ne permettant pas de prévoir un emploi du temps.

HÔPITAL DE JOUR RHUMATOLOGIE – SSR

L’Hôpital de Jour devrait être relocalisé au Rez-de-Chaussée pour se rapprocher du Plateau Technique après ou de façon concomitante à la mise en place de l’Unité de Médecine Ambulatoire.

Le CHSCT a déploré que l’ascenseur ne fonctionne pas bien, il y a un dénivelé important entre le pallier et le plancher de celui-ci, ce qui comporte des risques de chute pour les patients amenés à l’emprunter.

Une équipe de maintenance sera diligentée par la direction pour solutionner ce problème.

Nous avons insisté sur le fait que l’entretien des locaux devait comme dans tout autre service de soins bénéficier de l’intervention du bionettoyage et que cela n’était pas normal qu’il repose sur la seule AS en poste. Il faut des moyens supplémentaires pour le bionettoyage.

Le CHSCT ne s’est pas non plus prononcé sur cette organisation évolutive et incertaine.

ADDICTOLOGIE – GASTRO – ONCOLOGIE

Le CHSCT s’est insurgé contre l’effectif réduit sur le grade AS le week-end, surtout que cela ne reflète pas l’activité réelle du service, car la caractéristique d’une unité de soins de médecine est que la charge de travail est constante tous les jours de la semaine.

Cette organisation occasionne déjà de gros dysfonctionnements d’autant plus que le week-end il n’y a ni coursier, ni brancardier. Il suffirait pourtant à la direction de revoir l’effectif AS à la hausse de 0,50 ETP, ce à quoi elle se refuse.

De plus, l’alternance jour/nuit, même si elle est absente sur le planning AS, est très forte sur celui des IDE, ce qui les amènerait à faire 24 nuits minimum par agent par an. (l’absentéisme n’étant pas pris en compte).

Etant donné les risques présentés par cette organisation, nous avons demandé à ce qu’un point régulier soit fait par la direction.

Nous aurons un œil attentif sur ce service car les risques d’épuisement professionnel ne sont pas négligeables.

Le CHSCT a voté contre cette organisation, face à l’inflexibilité de la direction.

Par contre nous avons tenu à saluer le fait que c’était le premier planning parmi tous ceux présentés qui respecte la réglementation et permet le plus de visibilité pour les agents.

Ce CHSCT a été aussi pour nous l’occasion de dénoncer fortement la pose de CA sur les RR qui engendre des périodes de congé moins longues pour les agents, cette pratique se généralise dans tout l’Hôpital. C’est une honte que la direction s’appuie sur cet artifice pour tenir un de ses objectifs qui est de diminuer les moyens de remplacement.

CHSCT EXTRAORDINAIRE DU 21/02/2018

Ce CHSCT portait sur les organisations et les conditions de travail éprouvantes du Pôle SSR – Gériatrie et du Bionettoyage centralisé.

Le CHSCT a voté à l’unanimité une expertise sur l’organisation de ces services.

LE 15 MARS UNE JOURNÉE DE MOBILISATION DES EHPAD EST PRÉVUE.

NOUS COMMUNIQUERONS PROCHAINEMENT LES MODALITÉS D’ACTION.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-chsct-du-08-02-2018/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares