Déc 12 2013

Compte-rendu du C.H.S.C.T du 5 décembre 2013

Modification des horaires.

A compter du 01 Janvier 2014, les agents à repos variable travailleront 7h45 et les agents à repos fixes 7h40.

Soit de 6h45 à 14h30 (matin) et de 14h à 21h45 (soir).

Les horaires de nuit restent invariables.

Des aménagements pourront être prévus dans certains services moyennant le respect du droit à R.T.T.

 

Durée des C.D.D.

Leur durée est fixée à 1 mois pour le premier, 3 mois pour le second, 6 mois pour les suivants.

Tout recrutement sera soumis à la décision de la direction. Mais dans un contexte de plan de retour à l’équilibre, la direction a confirmé qu’elle cherchera là à faire des économies.

Depuis des années nous demandons à ce que les agents soient stagiairisés en fonction de leur ancienneté, que le poste qu’ils occupent soit vacant ou pas. La direction s’y est toujours opposée jusqu’alors, mais pour ce qui est du remplacement d’un poste de cadre  « temporairement vacant », un cadre titulaire pourra y être affecté. La direction déroge en procédant de la sorte à une règle établie par elle-même. Cela au nom du projet professionnel, ce qui est tout à fait louable en soi.

Y a-t-il des projets professionnels dignes d’intérêt et d’autres pas ?

Y a-t-il des procédures à encourager pour certains mais impossibles pour d’autres ?

La direction n’a pu nous répondre que par un silence lourd de signification.

 

Pédiatrie, Néonatalogie.

Suite à l’inspection menée par le C.H.S.C.T il s’avère après cotation des actes que pour la prise en charge des soins externes il faudrait 0,4 E.T.P (Equivalent Temps Plein)

Le projet d’hôpital de jour est abouti moyennant la transformation des 6 lits « poussins » en deux chambres doubles mais en attente de financement et d’effectif suffisant pour pérenniser le poste en « J ».

Le planning proposé à l’essai n’a pu être mis en place à ce jour pour des raisons d’absentéisme.

Malgré les propositions que nous avons pu faire, le projet de la salle de repos semble abandonné.

 

Procédures dégradées.

Nous avons réitéré notre demande à ce que les agents participent à leur élaboration.

La direction doit organiser des rencontres dans les services avec un retour aux instances pour fin juin 2014.

 

 

 

Absentéisme

 

Un groupe de travail sera enfin mis en place avec une première rencontre début Janvier 2014.

 

Psychiatrie.

Une motion a été votée à l’unanimité pour cibler la gestion à risque des effectifs :

Absentéisme non remplacé.

Changement d’affectation.

Changement de planning intempestif.

Requis minimum non atteints.

Sécurité non garantie pour les agents travaillant seuls.

Nous avons rappelé à la direction que sa responsabilité serait engagée en cas de problème.

Après lecture de cette motion, la direction nous a annoncé qu’elle procéderait à 3 recrutements infirmiers et un C.A.E pour une durée de 6 mois. Enfin une petite réaction face à un problème que nous pointons du doigt depuis longtemps, mais nous sommes encore bien loin du compte.

 

Etude du turn-over en réanimation.

Nous avions constaté un fort turn-over dans ce service qui semble être maintenant résolu.

Une étude nous a été présentée sur les conditions de travail du personnel et les motifs de départ .Plusieurs problématiques ont été présentées dont celle de l’alternance jour/nuit sur laquelle nous envisageons de faire une étude de terrain.

 

Fonctionnement de l’ H.A.D.

Nous n’avons pu aborder le problème de l’H.A.D Psychiatrique, des discussions en équipe étant encore en cours.

En ce qui concerne l’H.A.D Somatique nous avons voté contre la réorganisation proposée qui présentait des insuffisances et ne respectait pas les récents accords signés.

 

Stérilisation.

L’encadrement nous a présenté une procédure de mutualisation des préparateurs entre la pharmacie et la stérilisation.

Nous en avons profité pour soulever la question des effectifs de la stérilisation. En effet, il y a 8 agents pour 7 postes de travail par jour. Chacun comprendra que ce fonctionnement relève de l’impossible.

La direction affirme que la stérilisation est sur-dotée en personnel par rapport au nombre de mètres cubes traités. C’est une contradiction sur laquelle elle refuse de se pencher.

Comment pourra-t-on faire face dans ces conditions à l’augmentation de l’activité du bloc opératoire ?

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-c-h-s-c-t-du-5-decembre-2013/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares