Mar 20 2013

Compte rendu du CHSCT du 14 mars 2013

Mise en place du planning d’un week-end sur deux pour les I.D.E de pneumologie.

Nous avons voté à l’unanimité contre ce planning, car le manque d’effectifs ne permettait pas sa mise en place de façon pérenne, car même s’il est équilibré il manquerait 0,80 E.T.P pour qu’il fonctionne…

 

Répercussions de l’augmentation de l’activité du bloc.

Nous avons mis l’accent sur l’importance de l’impact de cette activité sur les conditions de travail des personnels de la stérilisation, de la pharmacie et des services de chirurgie.

Pour la direction le problème serait d’ordre organisationnel, mais dans quel délai compte- t-elle y apporter une réponse ? Les effectifs manquants ne semblent pas être pour elle une priorité ! Nous nous chargerons de le rappeler.

Quand nous parlons de charge de travail la direction nous objecte prix au mètre-cube, il est certain que nous ne faisons pas référence aux mêmes choses. Les personnels de la stérilisation pourront bénéficier prochainement de formation à l’autoclave et au lavage ce qui est une bonne chose pour le fonctionnement de ce service.

En ce qui concerne la pharmacie la direction propose une nouvelle organisation en faisant participer un agent du S.L.C pendant deux heures aux activités de magasinier. Elle rajoute avoir fait de « gros efforts » déjà pour améliorer les conditions de travail et que des formations de préparateur en pharmacie hospitalière seront privilégiées. Nous craignons que cela n’ait que très peu de répercussions sur le quotidien des agents dans l’immédiat, les effets de cette mesure ne se ressentiront qu’à l’horizon de 2 ans.

Quant aux services de chirurgie la direction a pris note de leurs difficultés de fonctionnement mais ne propose rien à ce jour pour les résoudre.

 

Pédiatrie, néonatologie.

Nous avons rappelé la nécessité de tracer et de codifier les actes qui n’étaient jusque-là pas répertoriés et qu’il en soit fait un retour en instance, rappelant qu’une inspection sur ce service est toujours en cours, qui porte entre autre sur les questions de management.

 

Pôle de nuit de psychiatrie.

Nous avons fait la démonstration qu’il manque six équivalents temps pleins sur les requis minimums, seuls deux postes seront remplacés d’ici juin, le compte est loin d’y être. Il manque encore quatre équivalents temps pleins pour  fonctionner dans des conditions décentes et pour dispenser des soins de qualité. La direction reste sur une gestion comptable sans prendre en considération la souffrance des personnels. Jusqu’où ira-t-on ?

 

U.I.P.P.C.V

Suite à notre intervention, un contrat C.A.E. sera affecté sur le temps de ménage.

Le roulement comprenant des temps de travail en 12 heures le week-end mis en place en janvier a été rejeté à l’unanimité par le personnel. Une nouvelle organisation est à l’essai jusqu’en septembre. Nous souhaitons que ce nouveau roulement puisse permettre la mise en œuvre du projet de soins.

 

Post-cure

Ce service fonctionnait en autosuffisance jusqu’alors, pourquoi a-t-il fallu le mettre en difficulté en modifiant son fonctionnement ?

Une nouvelle organisation est à l’étude. Mais comment passer à un week-end sur deux qu’en un poste IDE a été supprimé.

L’encadrement propose que des volontaires soient formés sur le pôle de psychiatrie de nuit pour pallier au manque d’effectifs actuels. Comment cela peut-il être concevable avec les problèmes d’effectifs que connaît ce pôle ?

Nous avons rappelé que le CHSCT avait voté que le travail de nuit seul n’était pas possible pour des raisons de sécurité. Et le personnel de nuit sont opposés à travailler dans ces conditions.

 

Secrétariat de radiologie.

Malgré les aménagements opérés, le problème de chaleur n’est pas résolu. Pour le solutionner la direction pense opérer assez rapidement un piquage sur le réseau existant d’une autre centrale d’air avec extraction et soufflage. Il faut espérer que ces travaux auront un effet bénéfique.

Pour ce qui est du réaménagement des locaux, et pour notamment respecter l’espace de confidentialité, la direction se propose une étude d’ergonomie. Nous lui avons aussi soumis des propositions d’aménagement des locaux qui tout en améliorant le quotidien des agents ne seraient pas trop coûteuses.

Nous nous assurerons que ce dossier ne traîne pas trop en longueur.

 

ASH en psychiatrie.

Une étude est en cours en collaboration avec la cadre du bio nettoyage afin de définir, en tenant compte de la spécificité de psychiatrie, les nécessités en personnel pour les nouveaux services. Nous avons demandé à pouvoir examiner les documents qui résulteront de cette étude. Il faut espérer qu’elle sera rapide étant donné que l’ouverture des nouveaux services serait prévue pour juin 2013.

 

I.R.M. cardiaque.

Nous avons souligné que les dépassements d’horaires effectués lors de la vacation privée d’un médecin étaient insupportables, d’autant plus que les agents travaillant déjà en 10 heures, la durée légale maximale du temps de travail était souvent dépassée. La direction nous affirme avoir déjà averti le médecin concerné du fait qu’il ne respectait pas la convention passée avec l’établissement. Le logiciel  « Explore » devrait permettre un comptage précis des dépassements, (urgence défalquée) et ainsi objectiver le niveau de ceux-ci. Cela afin de trouver des solutions en termes d’organisation autre que celle du dépassement d’horaire régulier.

 

Bourse de l’emploi.

Au dire de la direction les candidatures sont rejetées fréquemment pour des raisons d’absentéismes cela pourrait relever de discriminations. Nous avons signalé à la direction que cela ne contribuait pas à diminuer l’absentéisme d’un agent s’il ne se sentait plus bien dans son service. Il nous apparaît aussi important de faciliter l’accès à des stages découverte,(agent affecté provisoirement dans un autre service) ce qui n’est pas vraiment le cas à l’heure actuelle et encore faudra-t-il que les services en aient les moyens.

 

Équipe de brancardiers.

Après de nombreuses relances de notre part, il semblerait que la direction puisse être en mesure de fournir rapidement des chaussures de travail adaptées aux agents. Que de temps et d’énergie perdus pour obtenir seulement le nécessaire.

La direction s’est montrée attentive aux difficultés de fonctionnement de ce service fortement impacté dernièrement par de nombreux arrêts maladie. Un renfort sera affecté rapidement pour pallier un congé maladie.

 

Fiches d’alerte.

Trop d’agents subissent des pressions de tous ordres pour qu’ils ne fassent pas de fiches d’alerte. Rappelons qu’il s’agit d’un outil qui sert à faire remonter le sous-effectif à la direction et à informer que l’équipe n’est pas en capacité d’assurer ses fonctions dans des conditions optimum de sécurité pour elle et les patients. C’est un moyen de faire part à la direction des difficultés vécues par les agents dans leur service d’affectation et non un outil de remise en cause de l’encadrement de proximité.

Nous avons demandé à ce que la direction se fasse le relais de cette information auprès de l’encadrement afin que cessent ces pratiques.

 

Bilan des heures dues.

57 000 heures n’ont pu être rendues à ce jour aux agents, dans la mesure où le nombre de retours sur repos est encore conséquent. Nous nous demandons comment pourra être apuré ce crédit d’heures d’autant plus qu’à ce jour il n’est toujours pas envisagé de paiement des heures supplémentaires. La direction évoque les problèmes financiers mais n’a que faire du droit des agents à leurs repos et de la nécessité de travaillé dans de bonne conditions.

Informations :

Jour de carence.

Il aura fallu bien plus d’arguments que ceux développés dans notre lettre ouverte sur le jour de carence pour que la ministre de la fonction publique prévoit de le supprimer en 2014.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision qui mettra fin à une mesure particulièrement injuste qui pénalisait les agents malades. La suppression du jour de carence fera l’objet d’un débat à l’Assemblée nationale lors de l’examen de la loi de finance de la sécurité sociale pour 2014. Cela veut dire qu’il reste en vigueur pour l’année 2013.

Cela ne saurait nous faire oublier que nos salaires sont pour la troisième année consécutive bloqués alors que le coût de la vie augmente et que nos conditions de travail ne cessent de se dégrader.

 

 

Manifestation nationale Paris le 15 juin 2013

 

La fédération Santé CGT appelle l’ensemble des personnels hospitaliers à une manifestation nationale à Paris le 15 juin 2013. Pour exiger les moyens nécessaires au bon fonctionnement du service public de santé. Nous avons pris contact avec l’ensemble des organisations syndicales pour donner toute la force nécessaire à cette action.

Recevez nos derniers tracts et articles directement dans votre boîte de réception.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-chsct-du-14-mars-2013/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares