Juil 12 2017

Compte rendu du CHSCT du 4 juillet 2017

Chaleur :

Lors des fortes chaleurs l’USHAC a été contraint de fermer une chambre, donc 2 lits, car la température de celle-ci était beaucoup trop élevée. Comme à son habitude, la direction ne commente pas…Aucune ébauche de solution à l’horizon…

 

Lors des alertes canicules, nous avons demandé que :

  • L’hôpital fournisse de l’eau FRAICHE (entre 5° et 12°C) aux agents. Cela ne semble pas faire partie des priorités de la direction, pourtant c’est ce que la loi stipule.

 

En réalité, les services peuvent commander des bouteilles d’eau et des brumisateurs, nous aimerions qu’en cas de canicule le premier envoi soit systématique dans tous les services.

 

  • Qu’il y ait un point d’eau dans le hall d’accueil et des films réfléchissants sur les vitres (ou autre) de la salle d’attente du bureau des entrées : Elle va y réfléchir…

 

Santé au travail :

Nous avons dénoncé, lors des arrêts de travail, les visites de contrôle faites aux agents. Nous partons du principe que c’est le médecin qui signe l’arrêt de travail et non l’inverse.

Nous avons souligné les difficultés rencontrées dans ce système opaque dans lequel les agents sont plus informés de leurs devoirs que de leurs droits.

La direction nous informe qu’une procédure doit être mise en place pour les agents qui se trouvent dans ces situations.

Pour information : En cas de convocation pour une visite de contrôle si notre état de santé ne nous permet pas de nous déplacer, nous devons demander un certificat médical à notre médecin traitant qui l’atteste et le transmettre ensuite au service de la DRH.

 

Changement d’horaires USHPA grade AS :

Ce poste proposé en 10h, 8h/18h, assorti d’un AS en moins le soir. Il s’agit ni plus ni moins une procédure dégradée déguisée. Alors que chacun sait que la charge de travail est constante dans ce service, cela implique une baisse de la qualité de prise en charge et des conditions de travail encore plus difficiles pour les agents. Nous n’avons pas validé cet horaire qui a été mis en place de façon sauvage sans avis des instances…Une fois de plus !!!

 

Psychiatrie :

  • Le service de voisin n’ira pas à Charcot, mais la direction continue de dire que c’est dans ses priorités…nous sommes rassurés de l’entendre…
  • UPPA : les agents seraient tous répartis dans différents services selon leur choix. Leur CA, repos et postes respectés …Par contre au sujet du phasage, de la fermeture de l’UPPA, de la mise en place des autres projets cela reste très flou…
  • Des travaux vont être engagés à l’UIPPCV selon les dires de la direction. Enfin une salle de soins décente !! (entre autre…)

 

Les résolutions votées par le CHSCT pour les restructurations du MCO :

Pour l’instant, pas de réponse de la direction (ajout de postes…). Quant aux affectations des agents, le travail de répartition n’est pas encore terminé.

Au final, nous ne savons toujours pas si tout ce projet va aboutir…les financements sont toujours en attente…S’il n’y a pas de réponse de l’ARS à ce sujet avant le 14 juillet les restructurations seront encore repoussées. L’incertitude et le stress pèsent sur les agents qui restent dans l’ignorance de leur future affectation.

Blanchisserie :

Suite à un accident de travail (chute de hauteur d’un sac de linge sur un agent) le déplacement de la main courante de sécurité a été acté et fait. Nous avons cependant noté que les modifications apportées peuvent gêner au bon fonctionnement d’autres tâches.

Nous avons dénoncé, une sécurisation insuffisante pour les électrotechniciens quand ils travaillent 2 m au-dessus du sol environ, qui potentiellement pourrait avoir des conséquences sur leur intégrité physique. Nous avons demandé des mesures plus importantes pour assurer leur sécurité, notamment une grille…La direction va étudier la situation.

Nous avons évoqué le problème de la presse, de sa vétusté, un agent ayant également failli se recevoir un tube lourd en métal sur la tête.

 

Standard :

Les conditions de travail et rythmes de vie ont été altérés suite à une absence. Cela a entraîné de fait l’alternance jour/nuit. Ces modifications importantes sur le planning (agents fixes de jour) auraient dues passer en instance, et ne doivent pas être pérennisées. Les agents sont épuisés et souhaitent retrouver leur rythme précèdent.

Information : Le départ en retraite de novembre sera remplacé.

 

Pôle réa-urgences :

  • Infirmière Prélèvement Multi-Organes :

 

L’astreinte est strictement rémunérée, mais nous n’avons pas d’écrit. La fiche de poste nous a été communiquée après le CHSCT, l’inverse aurait été plus utile.

 

  • Régulation :

Les nouveaux horaires mis en place suivant les pics d’activités de la PDSA ont été validés par le CHSCT 9h/16h45 les dimanches et jours fériés au lieu du 10h/17h45.

 

  • Accueil des urgences :

Un bilan du 2ème poste de soir a été présenté en séance. On remarque bien l’absentéisme flagrant, et la déstructuration du planning qui en découle

Comme les agents l’avaient demandé, le décalage de l’horaire : de 14h45/22h30 à 13h30/21h15 a été acté, car il suit un net pic d’activité.

Par contre, nul ne sait quand il pourra être expérimenté. En juin le 2ème poste n’a pu être honoré 24 fois.

  • Les ambulanciers SMUR actionnent la sirène d’alarme mais personne ne les entend.

En effet, le niveau sonore de la sirène est trop faible sur la nouvelle ambulance SMUR,  et les véhicules autour ne les entendent pas, ce qui est dangereux et pourrait avoir des conséquences graves.

Réponse de l’encadrement : ne pas sortir le véhicule en attendant la réponse du constructeur.

Info Post-CHSCT : le véhicule est parti au garage pour réparation.

 

Ils ne sont pas entendus non plus sur cet horaire fatiguant, ni jour ni nuit : le 12h/0h :

La direction veut obtenir le financement de la ligne SMUR 2 et doit en justifier le besoin…Alors en attendant ce sont les agents qui paient de leur santé, et rentrent chez eux épuisés après minuit et 12h de travail !!!!

 

Bloc opératoire :

Bilan de la mise en place des astreintes pour les AS: Une demande des agents de décaler l’heure de la prise de poste du lundi à 13h a été accordée. Ce qui va permettre de faciliter la prise des repas. Cet horaire sera testé dès le 17 juillet jusqu’en décembre, avec possibilité de réajuster si nécessaire.

La question du nettoyage des parties communes, la nuit et surtout sur les longs week-ends, a été posée. L’encadrement supérieur a dit qu’il verrait avec l’équipe de bio-nettoyage s’il y a des possibilités.

La direction, elle, s’étonne de la question…Nous lui avons répondu que les agents de l’hôpital, notamment ceux le AS du bloc sont des professionnels consciencieux, et quand on leur parle d’hygiène, ils la voient dans sa globalité…

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-chsct-du-4-juillet-2017/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares