Compte rendu du CHSCT extraordinaire du 19/01/16

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE

L’encadrement nous a précisé que le passage de l’équipe de nuit en jour sur 1 mois était dans la continuité de la réorganisation du travail en Chirurgie Orthopédique de même que la mise en place du binôme. Tout cela dans un souci de cohérence, de compréhension du travail effectué le jour et la nuit, de cohésion d’équipe et de qualité des soins.

Elle rajoute que tous les agents ont été informés du projet lors de l’entretien annuel et qu’ils n’auraient émis aucune objection.

Nous avons des doutes sur l’efficacité de l’accompagnement de ces agents pour qu’il y ait une telle incompréhension.

Cette organisation mise en place sous prétexte de « maintien de compétences » pour les agents de nuit, constitue ni plus ni moins que le début d’une alternance jour/nuit, et dans ce cadre-là, elle aurait dû être soumise à l’approbation du CHSCT.

Un bilan sera fait lors d’un prochain CHSCT.
La mise en place d’une telle organisation des agents ne prévoyant aucun temps de doublure, ne présente à notre sens aucune efficacité.
Il faut ajouter que, comble de l’absurdité, les compétences professionnelles de ces agents seront évaluées pendant ce laps de temps.

Nous avons demandé la tenue d’une réunion pour une plus grande concertation des agents de nuit dans le souci que cette réorganisation ne contribue pas à briser la cohésion de cette équipe.
Cette réunion se tiendra le 22 janvier à 14 H 30 avec la participation des représentants du personnel.

CHIRURGIE VISCÉRALE

Il s’agit d’une véritable alternance jour/nuit qui est imposée aux agents du fait du manque d’un ETP de nuit.

La DRH nous informe que le poste de nuit passera à la Bourse des Emplois qui paraîtra selon elle, le 21 janvier, nous en avons profité pour lui rappeler que le 13/09/2012, le CHSCT avait demandé que les postes étiquetés nuit dans tous les services soient passés à la Bourse des Emplois pendant une durée de 3 mois.

Nous avons souligné la pénibilité importante de cette alternance étant donnée l’activité du service et la diversité des prises en charge tant médicales que chirurgicales, d’autant plus que l’IDE en poste J est amenée à remplacer fréquemment des absences sur le Plateau Technique.
Non seulement cette équipe doit subir l’incertitude dans laquelle la met le projet de restructuration tant géographique qu’organisationnel, mais en plus elle doit supporter une alternance jour/nuit non consentie et délétère.
RESTRUCTURATION DES SERVICES DU BÂTIMENT ADMINISTRATIF

25 personnes ont été l’objet d’un changement d’affectation géographique. Nous avons déploré la précipitation et le manque de concertation dans lesquels se déroulent ces déménagements dans ce bâtiment.
La direction s’est indignée de nos allégations et a affirmé que tout ce processus avait été mis en place avec « l’approbation des équipes de direction » (autrement dit des directeurs).
D’autre part le directeur a insisté lourdement sur le fait « qu’il ne s’agissait pas de restructurations mais de simples changements de bureaux, personne n’étant propriétaire du sien ! »
Là n’est pas la question.

Tous ces changements ont été effectués, selon la direction, dans un souci de cohérence et de recherche de synergie.

Synergie : définition du dictionnaire : mise en commun de plusieurs actions concourant à un effet unique avec une économie de moyens.
En effet des économies, il y en a eu :

o Dans la communication,
o Dans les travaux de rafraichissement,
o Dans la consultation des instances.

A quand la prochaine opération de déménagement dans un but synergique ?
Notre direction fait la sourde oreille aux difficultés vécues par les agents dans tous les services.
Elle reste toujours dans sa logique de précarisation des emplois et s’appuie sur des restructurations pour pouvoir la justifier.
De plus, en appliquant sa décision de diminuer les moyens de remplacement de façon drastique, elle remet en cause le droit aux congés d’été tels que défini dans le manuel GTT.

Le 28 janvier, le Conseil de Surveillance se réunira à nouveau, empêchons-le de nous engager plus avant dans un processus de régression sociale.

RASSEMBLEMENT
A L’APPEL DES 3 ORGANISATIONS SYNDICALES
JEUDI 28 JANVIER
A PARTIR DE 14 HEURES
DANS LA COUR D’HONNEUR

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-chsct-extraordinaire-du-190116/

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares