Mar 12 2012

Compte rendu du CHSCTdu 8 mars 2012

En préalable nous avons demandé au directeur de fixer une date de rencontre suite à l’action des personnels du 6 mars pour exiger d’être respectés.

 

Il aura fallu insister lourdement pour qu’il nous soit répondu qu’un courrier nous serait adressé. Chacun jugera de l’empressement de la direction à répondre aux attentes des agents. À suivre :

 

On lâche rien !

 

Élections de la secrétaire.

Le CHSCT a siégé dans sa nouvelle configuration suite aux élections du 20 octobre 2011.

La CGT a obtenu 6 sièges, FO 2 sièges, CFDT 1 siège avec autant de suppléants pour chacun. Manuelita Vintar présentée par la CGT a été élue à l’unanimité.

 

Hôpital sous tension

La direction a présenté le fonctionnement de l’unité de 10 lits dits de « débordement». Une IDE et 2 AS ont été recrutés, pour le reste il est fait appel à des agents volontaires provenant d’autres services, rémunérés en heures supplémentaires.

Cela pose la question de la disponibilité de ces agents pour leur propre service et celle de la réglementation concernant les heures supplémentaires.

Il est prévu que cette unité fonctionne jusqu’au 4 avril. Le service public remplit là sa mission. Quoi qu’il en soit, il est demandé aux agents de faire de nouveaux efforts.

Jusque-là le service a fonctionné avec une IDE et 1 AS 24 heures sur 24 un poste d’AS en journée a été rajouté ainsi qu’un mi-temps CAE pour le bio nettoyage.

 

Consultations externes

Plusieurs agents du secrétariat ont fait des malaises, il s’en est suivi une enquête de la médecine du travail. Celle-ci a éliminé l’intoxication au monoxyde de carbone, reste posée l’hypothèse de la température excessive et de l’insuffisance du débit d’air. Nous avons voté une enquête pour être associés à ces investigations.

 

Jour dus

La direction a annoncé qu’elle ne renouvellerait pas le paiement de 20 % des heures dues. C’est une véritable régression, dans ces conditions nous serions encore amenés à travailler gratuitement et les jours dus s’accumuleront car des solutions de remplacement ne sont pas proposées.

 

Quelle reconnaissance !

 

Blanchisserie

Suite à la visite du CHSCT dans ce service nous avons relevé des problèmes matériels :

  • Manque de protection au hall d’arrivée des sacs
  • Poste dangereux pour débloquer les sacs de linge qui se coincent régulièrement
  • Proximité d’un disjoncteur avec la douche d’urgence
  • Signalétique des produits toxiques inexistante
  • Vêtements non fournis en totalité pour les personnels du tri
  • Table de pliage inadaptée (matériel en attente)

Mais aussi des problèmes organisationnels

  • Rotation sur les postes de travail
  • Charge de travail irrégulière
  • Impossibilité d’assurer les livraisons à l’heure voulue.

Nous avons voté une enquête pour contribuer à résoudre ces difficultés.

 

UIPPCV

La direction a reçu une enveloppe de 150 000 € de la part de l’agence régionale de santé. Nos interventions n’y sont sûrement pas étrangères : courrier à l’ARS et à la préfecture pour dénoncer l’insécurité la nuit car il n’y a qu’un seul agent pour 33 patients.

 

Mais la direction a décidé de privilégier les économies à la sécurité.

 

Seulement ½ AS. sera recruté pour assurer la présence d’un deuxième agent la nuit 5 jours sur 7.

Le samedi et le dimanche sera-t-il demandé aux patients d’être particulièrement calmes ?

Comment peut-on assurer avec ½ AS 260 jours de travail ? Au bout du compte avec 150 000 € de moyens supplémentaires on va rendre encore plus difficiles les conditions de travail dans ce service :

 

Un exploit !

Prix des repas

Encore un exploit pour justifier une augmentation de 7 % du prix du repas. Alors que nos salaires ont pris 0 % et l’inflation 2 %, la direction a réussi à trouver un indice de 7 % proposé par la Fédération Hospitalière de France qui n’est absolument pas une référence obligatoire. En outre il est demandé de réaliser des économies sur le montant des achats des produits alimentaires.

 

C’est une véritable provocation.

 

Nous ne nous laisserons pas faire, la mobilisation exceptionnelle du 6 mars en appelle d’autres, la rencontre avec le directeur sera déterminante

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-chsctdu-8-mars-2012/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares