Compte rendu du CTE du 22 mars 2016

BILAN SOCIAL

Lors de l’élaboration du Bilan Social un pôle sera étudié particulièrement : le Pôle SSR-Gériatrie ; Nous avons demandé que l’étude soit réalisée par service pour être au plus proche de la réalité : refus de la direction ! 3 métiers ou fonctions seront étudiés : ASH – PARM – Accueil des Urgences.

 

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES DU PGFP (Plan Global de Financement Pluriannuel) 

Le déficit de 2015 est de 1,5 millions d’euros, 3,5 millions sans les 2 millions d’aide de l’ARS.

Les recettes ont augmenté de 6,56 % principalement grâce à un meilleur codage.

Les dépenses de personnel ont diminué de 1,92 % pour le médical (forte diminution de l’intérim) et augmenté de seulement de 0,41 % pour le non médical.

L’activité a par contre augmenté en volume de 3,3%.

Ces chiffres expliquent les difficultés importantes vécues dans les services.

Les cotisations URSSAF n’ont pas été payées en septembre soit 1,5 millions, cela s’est traduit par une pénalité de 80 000 euros.

L’établissement n’a pas pu obtenir un emprunt de 3 millions auprès des banques. Elles préfèrent utiliser l’argent dont elles sont gavées pour la spéculation plutôt que pour la santé.

 

EPRD 2016 (Etat Prévisionnel des Recettes et des Dépenses)

L’évolution des recettes si les 2 millions d’aide de l’ARS ne sont pas reconduits, serait de + 0,67 %.

La direction compte sur les réorganisations qu’elle a prévues pour continuer à faire des économies de personnel non médical, soit l’équivalent d’une trentaine d’emplois.

Les économies portent aussi sur la non stagiairisation des agents contractuels : + de 200 à ce jour, sans perspective de titularisation.

Le prix fort du retour à l’équilibre est obtenu en dégradant les conditions de vie et de travail des personnels.

 

GIE SCANNER-IRM (Groupement d’Intérêt Economique)

Il est créé pour gérer en commun avec les 3 Rivières et le cabinet Jean Moulin un scanner installé au Pont de Chaume et une IRM installée à l’Hôpital à compter du 1er trimestre 2017.

L’organisation sera présentée aux instances.

 

MATÉRIEL RADIO

Les manipulateurs radio avaient adressé un courrier à la direction sur la vétusté de certains équipements.

La direction priorise ces équipements mais dit qu’elle n’aurait pas de budget.

 

PROJET ARSENAL (Personnes Agées)

La direction a prévu 3 millions d’euros pour réaliser le projet des Personnes Agées :

2 EHPAD, PASA (démences), USLD, UPPA.

Le dernier projet envisagé intégré à celui de la Mairie serait évalué à 11 millions, mais ne prévoirait pas de places de parking supplémentaires pour le personnel.

La Mairie et le Conseil Départemental ne se sont pour l’instant engagés sur rien, cela se traduira par un reste à charge très important pour les familles.

L’UPPA et Voisin sont les grands oubliés de ce nouveau projet.

 

PROJET MÉDICAL COMMUN DE TERRITOIRE

La direction nous a assurés que les discussions avec Moissac avançaient, notamment sur la question qui posait le plus de problèmes : la Chirurgie Orthopédique.

L’équipe de Chirurgie de Montauban assurerait des consultations avancées sur Moissac ainsi que des interventions en ambulatoire en fonction des plages horaires disponibles. Cela concernerait les interventions sur les membres supérieurs.

Moissac pourrait maintenir son activité de chirurgie en Hospitalisation Complète pour les membres inférieurs avec les équipes en place actuellement.

Cette coopération est dans l’intérêt de la population du département, elle rejoint les propositions que nous avions déjà formulées.

 

FERMETURES DE LITS – MENSUALITÉS POUR L’ÉTÉ

A ce jour les fermetures de lits ne sont toujours pas décidées.

Les mensualités n’étant toujours pas accordées, les congés restent parfois en suspens, alors que la réglementation impose que les CA soient validés au 31 mars.

Nous avons dénoncé le fait que dans certains services les agents ne peuvent pas bénéficier des 11 jours minimum de congés annuels.

 

CMP VALENCE D’AGEN

A de multiples reprises, nous avons alerté la direction, la tutelle, la population à travers son association des usagers ou par voie de presse, sur les délais d’attente intolérables de prise en charge des enfants en Pédo-Psychiatrie.

L’ARS a enfin alloué une somme de 200 000 € dont 180 000 pour le personnel. Cette somme ne correspond pas à la totalité des besoins mais améliorera la situation.

Les équipes de Pédo-Psychiatrie feront des propositions pour son utilisation.

 

HEURES DUES

Leur nombre continue à augmenter de façon importante. Cette augmentation est la conséquence des suppressions de postes déjà initiées par la direction.

Jusqu’où ira-t-on ?

 

 Le 31 mars de 12 à 14 heures rassemblement

Pour un pique-nique dans la Cour d’Honneur

Rejoignons la manifestation à 14 H 15

Devant la Préfecture

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/compte-rendu-du-cte-du-22-mars-2016/

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares