Sep 19 2012

CTE du 19/09/12 La direction remet en cause l’accord RTT

La direction a informé le CTE réuni le 19 septembre, sur ses intentions concernant plusieurs dispositions de l’accord des 35 heures.

 

Elle remet en cause le chiffrage annuel du temps de travail qui a pourtant fait l’objet de 2 validations par l’Agence Régionale de Santé.

 

  • Ainsi, pour les repos fixes, les deux jours d’ATT et compensations de fériés seraient supprimés.
  • Pour les cadres, mêmes remises en cause des ATT et compensations de fériés, de plus ils n’auraient plus aucune limite de temps de travail. Une certaine « autonomie » de gestion leur serait accordée mais sans base de référence.

   Ils auraient donc la liberté de s’exploiter eux-mêmes.

 

  • Certains agents en CDD travaillent actuellement 35 heures par semaine ils n’ont donc pas droit aux RTT ce qui est contraire à l’accord en vigueur dans notre établissement. La direction ose se demander comment ils doivent rendre la journée de solidarité ! Pour nous c’est simple on les traite comme tout le monde : travail en 38 heures 45 hebdomadaires et 19 RTT par an.

 

Alors que la ministre de la santé dit vouloir renouer avec le dialogue social, la direction dénonce dans les faits le principal accord obtenu entre la direction et les organisations syndicales.

 

Cet accord ne peut souffrir d’aucune contestation sur le plan de la légalité (2 validations par la tutelle) alors qu’on ne peut pas en dire autant des propositions de la direction (absence de limite au temps de travail des cadres).

 

Est-ce qu’une direction peut être crédible lorsqu’à chaque changement les engagements même écrits et validés sont remis en cause ?

 

 

Si la direction atteignait son objectif visant les agents en repos fixes, chacun comprendra qu’elle serait alors en position de force pour s’en prendre à l’ensemble du personnel !

 

 

Mais n’a-t-elle pas d’autres problèmes à résoudre ??

 

 

Plutôt que de s’en prendre à nos droits, la direction ne devrait-elle pas enfin apporter des réponses aux questions que nous ne cessons de poser?

 

  • Sous effectifs dans les services :               La direction n’a pas de solution

 

  • Jours dus aux agents :                                On les rend plus ,on les paie plus

 

  • Récupération ou paiement des heures supplémentaires :

                                                                             On attend toujours la réponse

 

  • Pour le matériel :             quand il arrive , ça fait longtemps qu’on l’attend

 

  • Alternance jour nuit :                                         Pas de solution

 

  • Surcharge de travail :                                       On voit pas comment faire

 

  • Respect des roulements :                                C’est pas possible

 

  • Trois semaines de congés l’été :                       Inimaginable !

 

  • Stagiairisations administratifs et techniques :   y a longtemps qu’ils l’espèrent

 

  • Organisation des concours :                             C’est trop compliqué

 

  • Postes en journée (J) :                                     On peut pas les maintenir

 

………………………………….

 

Nous refusons un tel mépris : ensemble mettons en échec le projet de la direction, exigeons des réponses aux vrais problèmes.

 

 

Une réunion intersyndicale se tiendra

le jeudi 20 septembre matin

pour fixer les modalités d’action.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/cte-du-190912-la-direction-remet-en-cause-laccord-rtt/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares