Jan 04 2012

2012 : Il faut que ça bouge !!

 

 

La CGT vous souhaite une bonne et heureuse année 2012 pour vous et vos proches.

 

Nous souhaitons que cette année puisse nous amener un réel changement vers une amélioration de nos conditions d’existence.

Rares sont les familles épargnées par le chômage, ceux qui travaillent sont soumis à des contraintes de plus en plus pesantes, notre pouvoir d’achat régresse et nous sommes de moins en moins entendus et respectés.

Depuis quelques temps, les années passent et nous plongent davantage dans la régression sociale.

En 2012 il faut que ça bouge !

 

Bien sûr, chacun pense aux élections et il est vrai que les dirigeants actuels n’ont pas épargné les salariés : suppressions d’emplois, baisse des salaires et des pensions, départ à la retraite retardé… Tout cela pour satisfaire le monde de la finance qui est pourtant responsable de la crise que nous subissons.

 

Il est de la responsabilité des organisations syndicales d’imposer la question sociale au cœur de la campagne électorale. Nous devons porter nos revendications par les luttes et être exigeants sur les réponses qu’apporteront les candidats aux revendications des salariés : L’emploi, les salaires, les conditions de travail,le droit du travail, la retraite…

 

Mais rien ne serait pire que d’être dans l’attentisme, car le MEDEF et le gouvernement veulent agir tout de suite pour imposer leur choix de société. L’instauration de la TVA sociale en est la dernière illustration.

Le gouvernement voudrait mettre en place cette disposition avant les élections comme un dernier cadeau, sait-on jamais, à Madame PARISOT et ses amis.

La TVA remplacerait les cotisations patronales. Les consommateurs, donc les salariés, paieraient à la place du patronat. C’est la poursuite de ce qu’on connaît depuis des années et on en mesure le résultat tous les jours.

Augmenter la TVA de 2 % c’est faire baisser le pouvoir d’achat d’autant, des salariés qui consomment tout ce qu’ils gagnent, surtout les salariés les plus nécessiteux. Une telle mesure réduirait la consommation et donc l’activité des entreprises, seuls les profits à court terme seront gonflés au détriment des salariés.

 

Oui il y a urgence à prendre des mesures, mais elles doivent s’inscrire exactement dans le sens opposé de celles qui sont envisagées par notre gouvernement.

 

2012 doit être l’année du changement, elle doit être l’occasion de nous faire entendre pour que le monde du travail impose d’autres choix.

 

Rattrapés par le SMIC.

 

 

Le SMIC a été revalorisé suite à la progression de l’inflation. Il passe à 1393,82 € bruts. Cela correspond à l’indice majoré 301 pour les agents de la fonction publique.

 

Actuellement de nombreux agents sont payés en dessous de cet indice, ils percevront donc une indemnité différentielle qui les amènera à une rémunération brute de la valeur du SMIC.

 

Il s’agit notamment :

  • ASH ,AEQ, adjoints administratifs jusqu’au 5ème échelon compris,
  • AS ,OPQ, adjoints administratifs première classe jusqu’au 4ème échelon compris,
  • A.S. de classe supérieure, maîtres-ouvriers, adjoints administratifs deuxième classe jusqu’au 3éme échelon compris,

Soit environ 300 agents dans notre établissement qui seront rémunérés au niveau du SMIC et ce, jusqu’à huit ans d’ancienneté pour certains.

 

C’est inacceptable !!

 

Sachant que le gouvernement actuel a décidé de bloquer les salaires en 2012 comme il l’avait fait en 2011, la situation va de nouveau s’aggraver. L’ensemble des salaires dans la fonction publique sont tassés vers le SMIC.

Ah ! ces privilégiés de fonctionnaires !

 

Les fonctionnaires devaient être « moins nombreux, mais mieux payés », disait le président de la république.

Voilà une promesse tenue…, mais que pour sa première moitié !!

Dernière minute

 

Nous venons d’être informés que 4 aides soignants pourraient bénéficier d’une promotion professionnelle d’infirmier au lieu des deux initialement prévus .

Un premier succès à mettre à l’actif de la persévérance de l’action syndicale, même si on le sait bien, il en faudrait bien plus, pour les autres grades aussi, pour répondre aux besoins de notre établissement et aux aspirations légitimes de chacun à progresser dans sa carrière.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/il-faut-que-ca-bouge/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares