Juin 24 2013

jeudi 27 juin : Faisons-nous entendre

 

Le 27 juin, seront inaugurés les nouveaux locaux de la psychiatrie. Bien évidemment, nous ne pouvons que nous réjouir de voir la psychiatrie se doter de bâtiments plus spacieux plus confortable et plus agréable à tous.

 

 

 

Mais les murs ne suffisent pas, comment peut-on mieux soigner si en même temps la direction prive la psychiatrie de moyens humains.

 

 

 

Le plateau technique de la psychiatrie : c’est son personnel !

 

Ce sont des équipes formées, stables, réunies autour d’un projet de soins. C’est un cadre de soins, avec respect des rendez-vous, mise en place d’activités thérapeutiques et respect de leur régularité, accompagnements. C’est aussi du temps passé avec les patients pour l’écoute, les entretiens, la gestion des crises, etc. etc.

 

 

 

C’est répondre aux besoins des populations pour assurer des prises en charge en fonction des nécessités des patients et non en fonction uniquement des places disponibles.

 

 

 

Le manque de moyens en personnels touche aussi tous les autres services de l’hôpital.

 

En SSR rééducation l’équipe IDE est réduite à sa plus simple expression en raison du non remplacements d’absences. En cardiologie, à nouveau le poste en J est remis en cause pour ne citer que les derniers exemples.

 

 

 

Pour tous c’est la course à l’activité avec toujours moins de moyens et toujours moins de respect des agents.

 

 

 

L’autoritarisme s’érige chaque jour davantage en mode de gestion.

 

·        Les promotions professionnelles sont accordées au mérite (mérite évalué par ceux qui décident) et non en fonction des résultats au concours.

 

·        Nous battons le record de contractuels : 244 CDD

 

·        Ordre est donné aux agents de changer de service, de changer d’horaires au mépris de leur vie personnelle.

 

Les personnels de psychiatrie réunis en assemblée générale le 13 juin avec l’ensemble des organisations syndicales appellent les personnels de l’hôpital à se rassembler le 27 juin à 10h30.

 

·        Pour défendre la psychiatrie

 

·        Pour défendre la qualité des soins

 

·        Pour défendre nos droits

 

 

 

Rassemblement

Jeudi 27 juin 10h30

Devant l’entrée principale des nouveaux bâtiments de psychiatrie (face à Charcot)

 

 

 

Un préavis de débrayage est déposé de 10h30 à 14h30

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/jeudi-27-juin-faisons-nous-entendre/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares