Août 10 2017

LE BATEAU COULE LES AGENTS ECOPENT

Comme il fallait s’y attendre, la situation dans les services a dépassé la côte d’alerte.

 

Depuis le début de l’été nous sommes tous les jours interpelés par les agents pour un manque important d’effectifs : en Médecine Transitoire, en Pédiatrie-Néonatologie, dans les secteurs de Personnes Agées, en Psychiatrie, au SSR, aux Cuisines… nous ne pouvons pas tous les citer tant la situation est dégradée.

 

Comment en est-on arrivé là ?

 

Pour rappel, 27 emplois ont été supprimés entre 2014 et 2016, le volant de remplacement a été très fortement diminué. A cela s’ajoute le fait que des services n’ont pas eu de mensualités suffisantes pour cet été, certains même pas du tout.

 

Le résultat est que les agents « paient » leurs congés en jours de repos supprimés ce qui génère de nombreux repos secs, en charge de travail insupportable, en épuisement ou en « burn out ».

La règlementation du temps de travail est mise à mal : changements d’horaires ou d’amplitude intempestifs, week-end sur deux non respecté, rappels au domicile… (cf verso).

 

Dans ces conditions on ne peut pas s’étonner que l’absentéisme pour maladie augmente, c’était le cas en 2016, on peut penser que ce le sera aussi en 2017 au vu du nombre d’agents en arrêt actuellement.

 

Qu’en est-il de la qualité des soins ?

 

  • On ne peut pas prendre correctement soin des autres, quand on manque de temps pour être à leur écoute,

 

  • On ne peut pas prendre correctement soin des autres quand on change continuellement de planning ou de service,

 

  • On ne peut pas prendre correctement soin des autres quand on n’a pas assez de jours de congés pour récupérer, quand les repos sont supprimés,

 

  • On ne peut pas prendre correctement soin des autres quand on est « envoyé » très souvent dans d’autres services, y compris après sa journée de travail,

 

On ne peut pas prendre correctement soin des autres quand on est soi-même en souffrance 

Les organisations syndicales ont fait des inscriptions sur le registre d’alerte du CHSCT : nous avions vu l’iceberg depuis plusieurs mois, et avions alerté la direction.

Aujourd’hui elle essaie de colmater les brèches qu’elle a elle-même ouvertes.

La mobilisation collective des agents des services concernés a permis d’obtenir des avancées !

Amplifions-la !

 

La CGT sera là pour garder le cap, toujours vers l’amélioration de nos conditions de travail et de prises en charge des patients.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/le-bateau-coule-les-agents-ecopent/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares