«

»

Oct 22 2012

Imprimer ce Article

Lettre ouverte de la CGT LABORIT (poitier) à la Ministre de la Santé

 Lettre ouverte à la Ministre de la Santé

Madame la ministre,

Nous sommes un hôpital psychiatrique de province qui emploi 1300 personnes pour répondre aux besoins en psychiatrie et santé mentale d’une population de 430 000 habitants sur le département de la Vienne.

En psychiatrie, la matière première c’est l’humain. L’humain à prendre en charge par d’autres humains. Cette année notre hôpital sera en déficit. Déficit dû notamment à la diminution du budget liée à la contribution visant à renflouer la sécurité sociale et au non financement des postes d’internes toujours plus nombreux.

La direction prévoit la mise en place d’un plan d’austérité dont l’objectif clairement défini est de faire baisser le coût du travail. Pour cela différentes pistes sont actuellement explorées :  – Durée de stagiairisation allongée.  – Durée avant remplacement des postes vacants également allongée.  – Remplacement des départs par des CUI (contrat unique d’insertion).  – Allongement de la durée de prise d’échelon.

Ces mesures visent une nouvelle fois à baisser nos salaires qui ne cessent de diminuer.  Exemple :  – un Aide Soignant, en 1980, touchait en début de carrière un salaire équivalent au SMIC plus 20%. Aujourd’hui il perçoit le SMIC plus 0,36% soit une perte de 280€. En fin de carrière la perte s’élève à 572€.  – Pour un adjoint administratif, la perte en début de carrière est de 418€ et en fin de carrière, elle atteint 1036 €.

Il en est ainsi pour tous les corps de métier de la Fonction Publique Hospitalière.

Les autres mesures auront pour conséquences de réduire les effectifs, de diminuer la qualification des personnels et de multiplier les glissements de tâches baissant ainsi, une nouvelle fois, la qualité de prise en charge des patients.

Les actes de violence au sein de notre hôpital ne cessent d’augmenter. Une des causes principales est l’effectif insuffisant ne permettant pas des prises en charges adaptées aux différentes pathologies.

En 2009, une expertise a été réalisée à la demande du Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail par le cabinet Technologia. Les conclusions sont accablantes. Les réponses de notre direction sont inexistantes. Les conditions de travail continuent à se dégrader ayant pour conséquence immédiate une augmentation des arrêts maladie avec un absentéisme qui atteint 13%. L’épuisement touche de plus en plus de personnels.

L’accès aux soins et aux soins de qualité est un droit pour l’ensemble de la population. Malheureusement, il est de moins en moins respecté. Tout comme l’éducation, la santé publique doit rester un des piliers de notre société.

Il y a quelques mois nous avons voté pour un changement. Il est urgent de prendre des mesures radicales pour redonner à notre hôpital public, à tous les hôpitaux publics les moyens de remplir leurs missions dans de bonnes conditions.

Vous remerciant pour l’attention portée à notre courrier, veuillez croire Madame la Ministre à notre attachement à un service public de qualité.

Le Secrétaire Général du Syndicat CGT du CH Laborit

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/lettre-ouverte-de-la-cgt-laborit-poitier-a-la-ministre-de-la-sante/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares