Marisol Touraine veut faire baisser la fièvre à l’hôpital

 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/09/08/1435262-marisol-touraine-veut-faire-baisser-la-fievre-a-l-hopital.html

 

La ministre de la santé Marisol Touraine a fixé un nouveau cap pour l’hôpital public. Hier, devant les acteurs du monde médical, elle a ainsi présenté son «pacte de confiance» pour l’hôpital, qu’elle qualifie «d’épine dorsale du système de santé». Son premier objectif : mettre en place une large concertation afin de «restaurer le service public hospitalier». Celle-ci pourra ensuite déboucher sur des négociations. «Les premières mesures réglementaires qui donneront corps à ce pacte de confiance pourront être prises dès le début de l’année 2013», a-t-elle précisé.

Pour cela, une mission a été confiée à Édouard Couty, conseiller maître à la Cour des comptes et ancien directeur des hôpitaux. Trois groupes de travail la composeront : un premier sur le service public hospitalier (environnement, positionnement), un deuxième sur le dialogue social au sein de l’hôpital et enfin, un dernier groupe sera dédié au fonctionnement de l’hôpital.

Pour Patrick Pelloux, président de l’association des médecins urgentistes de France, «le vocabulaire a changé… Pour la première fois depuis dix ans, un ministre nous dit que l’hôpital n’est pas une entreprise», fait-il remarquer. «Sans signer un chèque en blanc, je constate que nous avons une ministre qui prend à bras-le-corps la problématique de l’hôpital et qui enfin, ouvre la concertation.»

Fustigeant au passage la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) de l’ancienne ministre Roselyne Bachelot, qui selon Marisol Touraine, avait «supprimé la notion de service public hospitalier», la nouvelle ministre a également annoncé la réforme de la T2A, la tarification à l’activité actuellement en vigueur dans les hôpitaux.

«Je ne vois pas en quoi un système de santé serait plus fort si l’hôpital est plus faible», a-t-elle conclu. Pour Patrick Pelloux, l’urgence est désormais à l’arrêt des fermetures de sites. «Il faut stopper très vite les plans d’économies et de retour à l’équilibre dans les hôpitaux, c’est un véritable carnage», explique-t-il. En attendant, la ministre s’est engagée à ce qu’il n’y ait pas de réduction d’effectifs. Un début.

Martin Venzal

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/marisol-touraine-veut-faire-baisser-la-fievre-a-lhopital/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares