Fév 07 2015

Onde de choc à l’hôpital Castel-Moissac : le pôle de chirurgie menacé

http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/07/2045183-onde-choc-hopital-pole-chirurgie-menace.html

Onde de choc à l’hôpital : le pôle de chirurgie menacé

,

La Santé près de chez vous – Castelsarrasin (82) – Hier à l’ehpad, les délégués cgt, cfdt et fo se sont réunis

Hier matin dans le local de la CGT à l'ehpad de Castelsarrasin, les représentants syndicaux des trois forces - CGT, CFDT et FO - ont tiré la sonnette d'alarme en dévoilant une étude demandée par la direction./Photo, Max Lagarrigue.
Hier matin dans le local de la CGT à l’ehpad de Castelsarrasin, les représentants syndicaux des trois forces – CGT, CFDT et FO – ont tiré la sonnette d’alarme en dévoilant une étude demandée par la direction./Photo, Max Lagarrigue.

 

Un rapport commandé par la direction des centres hospitaliers de Montauban et intercommunal de Castelsarrain – Moissac a fait, hier matin, l’effet d’une bombe. Cette étude qui a fuité et réalisée par le cabinet Mapping consulting, préconise, à terme, pas moins que la fermeture du service de chirurgie orthopédique de l’hôpital de Moissac.

Réunis, à l’ehpad de Castelsarrasin, c’est une réunion intersyndicale de crise qu’ont tenue les représentants des trois forces syndicales (CGT, CFDT et FO) des deux centres hospitaliers, l’hôpital de Montauban étant le premier impacté avec la suppression de 11 lits sur les 32 que compte le service de chirurgie orthopédique d’ici le 27 avril prochain, soit le tiers de la capacité actuelle de Montauban (lire aussi en page 22.) «Pour Moissac, ce n’est guère mieux puisque cette étude, sans que nous en soyons avisés par la direction annonce la suppression de 13 lits en chirurgie orthopédique, lâchait Mireille Riol, la secrétaire CGT du CHICM au côté de son collègue Philippe Bissières, le secrétaire de la CFDT. C’est-à-dire que la direction envisage de remplacer la chirurgie par de l’ambulatoire (une opération et une sortie dans la journée).» Le dit rapport, en effet, préconise que «chaque chirurgien passera une journée sur cinq au centre hospitalier intercommunal de Castelsarrasin – Moissac (CHICM) pour assurer (seulement) une permanence de soins pour assurer de la chirurgie réglée et d’urgence en ambulatoire le matin et des consultations l’après-midi.» Une décision qui ne serait ni neutre sur les emplois, ni sur la qualité de soins. «C’est d’emblée au minimum une dizaine d’équivalents temps plein qui vont être supprimés qui s’ajouteront aux 22 postes qui ont été perdues après la fermeture de la chirurgie la nuit» tonnait Mireille Riol. «C’est une décision d’autant plus incompréhensible que la population locale vieillie et a besoin de soin, et qu’il faudra alors payer des ambulances pour conduire ses patients à Montauban dans un hôpital où les délais d’attente vont exploser» insistait Philippe Bissières qui rappelait que «25 % de la population du Tarn-et-Garonne se soigne déjà hors du département.» Une décision qui ne sera également pas neutre pour le coût des soins. «Celui qui aura les moyens passera devant les autres en pouvant se payer ses traitements en secteur privé» insistait le syndicaliste CFDT qui indiquait avec sa collègue M. Riol qu’il demandait à leur directeur Jacques Cabrières l’a tenu d’un comité technique d’établissement (CTE) extraordinaire sur Moissac.


Le chiffre : 13

lits> C’est le nombre de places qui sont menacées d’être supprimées en chirurgie orthopédique à l’hôpital intercommunal de Moissac. Une étude demandée par la direction au cabinet Mapping consulting préconise, en effet, cette décision et prévoit, par ailleurs, que chaque chirurgien ne passera qu’une journée sur cinq à l’hôpital. Ces derniers n’assurant dès lors que des opérations en ambulatoire le matin.

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/onde-de-choc-a-lhopital-castel-moissac-le-pole-de-chirurgie-menace/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares