Mai 30 2013

Radiologie : Association des usagers et amis centre hospitalier de Montauban: Lettre ouverte à Mme la ministre de la santé

La radiologie de l’hôpital en danger de privatisation de fait

Madame la Ministre,

 Par une précédente lettre ouverte en date du 14 novembre 2012 nous attirions votre attention sur la situation préoccupante à court terme de la radiologie au centre hospitalier de Montauban.

Nous vous indiquions que, la chef du service s’approchant de l’âge de la retraite, il y avait un risque à terme de voir ce service réduit à un seul radiologue sur les 5 postes de Praticiens Hospitaliers  plein temps prévus à l’organigramme.

La démission du médecin radiologue associé constitue une évolution qui conduira inéluctablement et maintenant relativement rapidement à l’absence totale de Praticien Hospitalier dans ce service.

Nous ne méconnaissons pas les difficultés de l’hospitalisation publique à recruter des radiologues et d’autres spécialités médicales, en raison du différentiel de revenus entre les praticiens hospitaliers et leurs collègues du secteur  lucratif d’une part et d’autre part suite à la mise en place du système d’intérim des praticiens depuis une dizaine d’années.

Ce système, aujourd’hui dénoncé par la profession, avait dès sa création l’objectif de désorganiser le fonctionnement hospitalier en surpayant (entre 800, et 1600 €/jour) des médecins de moins en moins impliqués dans la vie hospitalière

L’ARS Midi-Pyrénées qui nous a enfin reçu,  est en cours de négociation sur une « Proposition d’organisation de l’imagerie en T&Gne » et curieusement cette proposition reprend avec plus de détails les informations que nous détenions et notamment celle obligeant le centre hospitalier de limiter sa recherche de radiologues à 2 praticiens.

Cette proposition vise à faire de la radiologie publique et privée une entité unique de fait, s’élargissant  de Montauban à l’hôpital de Castelsarrasin-Moissac.

On peut d’ailleurs s’étonner que déjàla liste nationale des offres d’emplois n’offrait en 2012 qu’un seul poste de Praticien Hospitalier radiologue pour l’hôpital de Montauban alors que le déficit était déjà de 3, nonobstant le fait que le médecin actuellement démissionnaire n’était « que » médecin associé.

Aujourd’hui une question se pose : la démarche de l’ARS n’est-elle pas la phase d’aboutissement d’une démarche globale de privatisation de fait de l’hospitalisation publique entrant dans le cadre plus général d’une politique ultra libérale mise en place par vos prédécesseurs et que peu de décisions depuis un an viennent remettre en cause ?

L’Hôpital de Montauban est-il le lieu d’une expérimentation visant à mettre sous contrôle du secteur lucratif et non plus en coopération un service décisif dans l’organisation des soins ?

 

C‘est la question que l’on peut se poser à la lecture du Projet Régional de Santé (Schéma Régional d’Organisation des Soins chapitre Imagerie Médicale) émanation de la loi Hôpital Patient Santé Territoire de votre prédécesseur Mme Bachelot préexistant au projet en cours qui prévoit :

« L’organisation de l’imagerie en plateau technique territorial doit permettre d’assurer dans chaque territoire un accès géographique à l’ensemble des examens d’imagerie, 24h sur 24, dans des délais compatibles avec les prises en charge médicales. Cette organisation doit faire appel, à une mutualisation des ressources (humaines et matérielles) ainsi qu’à une collaboration publique et privée. »

Pour rappel cette demande est une revendication des représentants de la profession dominée par les radiologues  libéraux

 

Plein de bonnes intentions « affichées » ce que ne dit pas ce texte c’est que pour mutualiser il faut au moins être deux : la situation dont nous avons de bonnes raison de penser qu’elle n’est pas totalement due au hasard à Montauban, tout en nous refusant de situer les responsabilités, conduira de fait à la prise en main du service d’imagerie du centre hospitalier par le secteur privé.

Et comment parler de « mutualisation » quand un projet tel que celui de l’ARS reprend à son compte l’obligation d’engagement du Centre Hospitalier de Montauban de limiter son nombre de praticiens à deux !

La possibilité d’activité libérale pour des radiologues privés au sein du centre hospitalier est envisagée, ce qui ne manquera pas de nous conduire à une situation déjà bien connue lors des prises de rendez-vous toujours beaucoup plus faciles en libéral qu’en activité hospitalière.

Nous tenons à nous élever fermement contre les réponses apportées à la situation de la radiologie du centre hospitalier de Montauban et nous en appelons à vous, dont c’est la responsabilité, pour faire en sorte que l‘hôpital public trouve une vraie réponse adaptée et non la poursuite d’une privatisation rampante de nos services publics de santé.

Toute absence de mise à plat rapide de cette situation ne manquerait pas de signer une capitulation, voire une complicité avec les tenants de la privatisation de tous les services publics rentabilisables !

Pour notre part nous apportons, faute de mieux, notre soutien à la proposition d’urgence, formulée par des sénateurs, de créer une obligation aux médecins spécialistes à la fin de leurs études d’effectuer un service minimum en hôpital public. Une telle solution pourrait être mise en œuvre rapidement pour peu que la volonté politique soit là.

Bien entendu cela ne règlera pas la question du différentiel entre les revenus du secteur privé qui devraient être mieux contrôlés et ceux des praticiens hospitaliers qui devraient être revalorisés ni celle d’un système d’intérim auquel il est urgent de mettre au minimum des limites.

Veuillez croire, Madame la Ministre, à notre attachement à un véritable service public de santé seul garant de l’accès de tous à une médecine de qualité.

 

Le Conseil d’Administration

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/radiologie-association-des-usagers-et-amis-centre-hospitalier-de-montauban-lettre-ouverte-a-mme-la-ministre-de-la-sante/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares