«

»

Mai 22 2013

Imprimer ce Article

Samedi 15 juin Manifestation nationale à Paris des personnels de la santé et de l’action sociale

 

Nous le constatons tous les jours : la santé et l’action sociale sont entrées de plein fouet à leur tour dans la tourmente de la crise économique et financière.

 

Pas un jour sans que l’on ne nous annonce la révision à la baisse de nos budgets et de nouvelles menaces sur nos droits, nos statuts ou conventions collectives.

 

La santé et l’action sociale ne sont plus considérées comme un bien commun qu’il faut développer pour le bien-être de chacun, ce n’est plus qu’un coût qu’il faut réduire pour atteindre des objectifs financiers.

 

 

 

Pour les usagers, l’inaccessibilité devient la règle

 

Le service public devient de moins en moins accessible et notamment pour les plus défavorisés. Des services ferment et des hôpitaux sont regroupés, ce sont les patients, les usagers qui doivent se déplacer de plus en plus loin pour pouvoir être soignés ou pris en charge. Il faut attendre de plus en plus longtemps pour accéder à un examen ou à une consultation. Mais il faut aussi payer de plus en plus cher : dépassements d’honoraires, facturations de chambre et de services divers. Les restrictions des dotations de l’État, contraignent les conseils généraux à supprimer des services et des prestations, laissant ainsi les usagers seuls face à leurs difficultés.

 

 

 

Pour les personnels l’irrespect devient la règle.

 

·       Non-respect des statuts avec la multiplication des CDD et autres contrats précaires.

 

·       Non-respect de nos plannings, de nos temps de repos

 

·       Non-respect de notre santé par l’aggravation des conditions de travail

 

·       Non-respect de nous-mêmes car l’arbitraire devient la norme de gestion.

 

Et en guise de reconnaissance, nos salaires sont bloqués depuis trois ans.

 

 

 

En 2012 nous avions voté pour que ça change, force est de constater que le gouvernement n’en prend pas le chemin. La loi de financement de la sécurité sociale prévoit de nouvelles baisses de tarifs et tout particulièrement pour le secteur public, le pacte de confiance n’est que leurre, il prévoit le maintien de la tarification à l’activité qui a pourtant fait la preuve de sa nocivité pour le service public. Les financements par budget global ou forfait (psychiatrie, soins de suite, personnes âgées, urgence, secteur médico-social) sont en deçà de l’inflation ce qui engendre là aussi une dégradation de la qualité des soins et des services.

 

 

 

Ça ne peut plus durer !!

 

 

 

La fédération CGT Santé Action sociale a pris ses responsabilités en proposant aux personnels du secteur de se rassembler et de manifester le 15 juin à Paris.

 

Des contacts ont été pris avec les autres organisations syndicales pour donner plus de force au mouvement.

 

 

Organisons-nous pour être nombreux à manifester ce jour-là

 

 

 

Un départ en train est prévu (départ 7 heures retour 23h30). Nous le financerons sur les fonds propres du syndicat et grâce à la participation financière de l’ensemble des salariés. Chacun est invité à venir manifester ou à apporter sa contribution, soit en l’adressant à un syndiqué CGT de sa connaissance soit directement au local syndical.

Manifestation du 15 juin à Paris
 

Bulletin d’inscription

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.cgtchmontauban.info/samedi-15-juin-manifestation-nationale-a-paris-des-personnels-de-la-sante-et-de-laction-sociale/

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

Pour recevoir nos derniers tracts et articles

bravo votre inscription est prise en compte

Pin It on Pinterest

Vous avez trouvé cet article intéressant? Partagez le

Shares